[Total : 121    Moyenne : 3/5]

Des chercheurs de l’Université de Washington ont trouvé dans la médecine traditionnelle chinoise un composé qui est 1200 fois plus précise à tuer certains types de cellules cancéreuses que les médicaments actuellement disponibles, annonçant la possibilité de médicament de chimiothérapie plus efficace avec des effets secondaires minimum.

Le nouveau complexe offre une nouvelle torsion sur le anti-cancer commun à travers l’artémisinine bio, extraite de l’armoise annuelle (Artemisia annua L).

armoise a été utilisé en médecine chinoise depuis au moins 2000 ans et mangé dans les salades dans certains pays asiatiques.

Ils ont trouvé une substance chimique, l’artémisinine bio représentant le dispositif de prise d’origine qui pointe à un médicament sélectif qui attaque les cellules cancéreuses, en épargnant les cellules saines.

L'artémisinine, extraite de l'armoise annuelle et le cancer

L’artémisinine bio, extraite de l’armoise annuelle et le cancer

Le composé est comme un agent spécial qui agit comme si une bombe a été placée à l’intérieur de la cellule, a déclaré Tomikazu Sasaki, professeur de chimie à l’UW et auteur principal de l’étude.

Dans l’étude, les chercheurs ont testé leur UW composé à base d’artémisinine bio sur les cellules leucémiques humaines et est très sélectif pour tuer les cellules cancéreuses.

Les chercheurs ont également des résultats préliminaires montrent que le composé est également sélectif et efficace pour les cas humains de cellules de cancer du sein et le cancer de la prostate aussi efficacement et en toute sécurité tue le cancer du sein chez les animaux de laboratoire, ladite Sasaki .

Acheter de l'armoise annuelle sur la boutique en ligne www.biologiquement.com

Acheter de l’armoise annuelle sur la boutique en ligne www.biologiquement.com

Le composé est un diplômé de l’Université de Washington à Artemisia Biomedical Inc., une société Lai, Sasaki et Narendra Singh, UW professeur agrégé de génie biologique, fondée en Newcastle, Washington pour le développement et la commercialisation, mais des essais humains ils exigent au moins plusieurs années.

L’artémisinine bio est facilement disponible, Sasaki a dit, et espère que ses composés peuvent être fabriqués à faible coût pour aider les patients atteints de cancer dans les pays en développement.


[Total : 9    Moyenne : 3.2/5]

L’artémisinine bio, molécule issue d’Artemisia annua, semblerait efficace dans la prévention du cancer du sein…

Selon des chercheurs de l’université de Washington, cette plante médicinale, connue pour ses propriétés anti-malariques, a fait l’objet d’une étude in vitro, sur des cancers chimio-induits chez le rat. L’étude, publiée en janvier 2006 dans “Cancer letters” a porté sur des cancers induits par dose unique de DMBA, substance cancérigène connue pour induire des cancers multiples du sein.

40 % de cancers en moins
Les rats ayant reçu une supplémentation alimentaire avec de l’Artemisia annua bio, ont développé 40 % de moins de cancers que le groupe contrôle.
« L’artémisinine bio semblant dépourvue d’effets secondaires, même à forte dose, peut être un agent préventif intéressant », disent les chercheurs.

Cancer du sein et armoise

Cancer du sein et armoise

La toxicité de cette molécule
L’artémisinine bio entre en réaction avec le fer, dans le corps, et forme un radical libre qui attaque les cellules. Les cellules cancéreuses ayant un fort taux de réplication, contiennent une plus forte concentration en fer, et sont donc l’objet d’une attaque cytotoxique plus forte. Ceci explique la toxicité de cette molécule pour les cellules cancéreuses.

Processus identique
Le même mécanisme semble être l’explication de l’activité anti-malarique. Le parasite se nourrissant du sang et n’éliminant pas le fer, accumule le radical libre qui finit par le tuer.

Arsenal thérapeutique
L’ artémisinine bio fait actuellement partie de l’arsenal thérapeutique anti-malaria en Asie, Afrique et Chine. D’autres études doivent être menées pour connaître maintenant l’efficacité de l’artémisinine dans le cancer du sein chez l’humain.


[Total : 7    Moyenne : 2.7/5]

Mais quelles sont donc les propriétés de cette Artemisia bio ?

L’artemisia annua bio (ou armoise citronnelle) est utilisée par la médecine chinoise en tant que puissant remède au paludisme, maladie dont on ignore souvent qu’elle est la plus ravageuse de la planète, mais grâce à des chercheurs américains, on sait aujourd’hui qu’elle est aussi efficace pour guérir les cancers du poumon et du sein.

Armoise annuelle plante anti-cancer

Armoise annuelle plante anti-cancer

Dans le cas de ce dernier, il a été obtenu un taux de 75% de destruction du cancer après seulement 8 heures, et presque 100% en seulement 24 heures.

Depuis d’autres expériences ont été menées sur d’autres cancers (prostate, intestins…) et d’après le docteur Len Saputo, l’artémisine bio, combinée au fer, agit comme « une bombe intelligente contre le cancer ».

En effet, la revue américaine des Sciences de la Vie a récemment publié une étude de l’Université de Washington, menée par les Docteurs Narenda Singh et Henry Lai, portant sur l’artémisine bio, substance que l’on trouve dans l’artemisia annua bio, mettant en évidence qu’elle pouvait détruire rapidement près de 30% des cellules cancéreuses, et qu’en la combinant avec du fer, qu’elle pouvait, en 16 heures, éradiquer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses.

Bonne nouvelle pour les malades, mais manifestement mauvaise nouvelle pour les laboratoires de Big Pharma qui préfèrent pour l’instant vendre très cher ses thérapies, plutôt que de promouvoir cette plante.